• An Image Slideshow
  • An Image Slideshow
  • An Image Slideshow
  • An Image Slideshow
  • An Image Slideshow

Camps-voc' 2017

Agenda du CRV

Mai 2017
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31

Liens

Selon l’Eglise catholique, chaque fidèle est appelé, en raison de son baptême, à faire de sa vie une « offrande spirituelle agréable à Dieu » (cf 1P 2,4-10). En d’autres termes, chaque baptisé se voit configuré au Christ et appelé, comme lui, à annoncer la Bonne Nouvelle (fonction prophétique), faire de son existence une offrande sainte (fonction sacerdotale) et donner sa vie au service de ses frères (fonction royale).

Le Concile Vatican II explique que cette vocation universelle à la sainteté peut revêtir, pour les laïcs, les formes les plus simples et ordinaires de la vie quotidienne – qui rejoignent précisément la spiritualité la plus haute : « En effet, toutes leurs activités, leurs prières et leurs entreprises apostoliques, leur vie conjugale et familiale, leurs labeurs quotidiens, leurs détentes d’esprit et de corps, s’ils sont vécus dans l’Esprit de Dieu, et même les épreuves de la vie, pourvu qu’elles soient patiemment supportées, tout cela devient ‘offrandes spirituelles, agréables à Dieu par Jésus-Christ’ » (Lumen Gentium, n. 34).

Il existe cependant des fidèles laïcs qui répondent à un appel particulier à œuvrer plus concrètement au service de l’Eglise et de l’annonce de l’Evangile, en y consacrant une bonne partie de leur temps et de leur engagement professionnel. Selon leur formation et leur degré d’implication, on distingue alors trois catégories d’agents pastoraux laïcs :

  • Les « Assistants pastoraux », au bénéfice d’une formation théologique universitaire complète, et qui oeuvrent à plein temps en pastorale.
  • Les « Animateurs pastoraux », également engagés à plein temps, mais au terme d’une formation en cours d’emploi du type de l’IFM à Fribourg (Institut romand de formation aux ministères).
  • Les « Auxiliaires pastoraux », qui s’engagent à temps partiel après avoir suivi l’une ou l’autre des « formations initiales » proposées par les différents diocèses romands.

Dans tous les cas, ceux et celles qui se sentent appelé(e)s à un ministère laïc en Eglise sont invités à prendre contact dès que possible avec leurs responsables diocésains, pour discerner avec eux leur vocation et planifier ensemble les étapes de leur formation.